Autre

Ilan Hall sur 'Knife Fight' et pourquoi il aime Honey Boo Boo

Ilan Hall sur 'Knife Fight' et pourquoi il aime Honey Boo Boo



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Excellent chef vainqueur de la saison deux, Ilan Hall, de Les Gorbales, à Los Angeles, revient sur les ondes en avril dans la première de son émission Combat au couteau, faisant ses débuts sur le nouveau baptisé Réseau Esquire.

Hall a passé la saison dernière à partager son temps entre le spectacle et le restaurant (sans parler de son fils de 2 ans), mais bien sûr, nous avons dû lui demander s'il avait d'autres projets à venir. Il restera à Los Angeles encore un an environ, dit Hall, mais « nous prévoyons de retourner à New York ; je veux ouvrir un restaurant là-bas », a déclaré Hall au Daily Meal. "Je ne sais pas ce qui va se passer, mais j'ai toujours voulu le faire, c'est chez moi. Je le ferai un peu différemment [des Gorbals] avec des idéaux similaires." Malheureusement pour nous, habitants de la côte est, il n'y a pas de plans précis, mais "nous allons le faire à un moment donné, espérons-le plus tôt que tard", a déclaré Hall. "J'ai l'intention de garder les Gorbals, j'ai juste besoin de trouver comment tout faire." Mario Batali, donner un coup de main à un frère ?

En tout cas, nous avons choisi le cerveau de Hall à propos de son prochain Combat au couteau débuts (apparemment le 23 avril), la scène du concours de cuisine et pourquoi la télé-réalité est un passe-temps digne (honnêtement!). Lisez la suite pour nos questions-réponses.

Le repas du jour : Alors, comment est né le spectacle ?
Ilan Hall : Nous le faisons depuis un certain temps, pas une émission de télévision, et à un moment donné, un de mes amis a voulu le filmer. C'était quelque chose que je faisais à New York, et c'était juste des chefs qui parlaient de merde et qui traînaient tard le soir et utilisaient des restes d'ingrédients pour faire des trucs et s'amuser avec. C'est l'une de ces idées qui viennent du fait que personne ne nous dit quoi faire.

TDM : Attends, tu viens d'avoir des concours de cuisine aléatoires dans ta cuisine?
HI : C'était quelque chose que nous faisions depuis très, très longtemps. Je suis sûr que beaucoup de comparaisons vont dire que nous copions et faisions cela, mais le but n'a jamais été que ce soit une émission de télévision. Excellent chef, les gens le prennent tellement au sérieux. Je n'ai rien de négatif à dire sur Excellent chef en ce qui concerne la façon dont cela a aidé ma carrière, mais j'ai l'impression que vous êtes à l'extrême. Tu as Excellent chef, qui est plus une compétition sérieuse et intense, et vous avez Haché qui essaie d'imiter ce sentiment et de faire quelque chose d'un peu plus burlesque, même si j'aime Haché beaucoup.

TDM : Diriez-vous que cette émission est plus décontractée et décontractée ?
HI : C'est comme, c'est mon restaurant, c'est un vrai endroit, il est tard le soir, ce sont des chefs que je respecte et que j'admire et des gens que je ne connaissais pas beaucoup. Et il s'agit de pouvoir manger de la bonne nourriture et de s'amuser, plutôt que d'être si sérieux, toujours si sérieux. Comme, détendez-vous, c'est juste de la nourriture. Vous leur donnez une heure, je leur procure différents ingrédients et vous voyez ce que les gens vraiment talentueux peuvent faire. Ce n'est pas un défi d'élimination. Il y a quatre personnes fraîches chaque soir que nous montrons. Et c'est juste cool.

TDM : Vous avez donc encore une série à tourner et vous avez terminé ?
HI :
Oui; jusqu'à présent, nous avons eu 36 chefs en compétition. Ils savent tous que c'est une heure et que le prix n'est rien, le prix est comme un couteau à 5 $, un morceau de couteau de merde, donc c'est juste amusant. C'est juste une fête. C'est ainsi que nous pensons que les Gorbals sont.

TDM : Que pensez-vous d'être la première émission sur le réseau Esquire ?
HI : Je ne sais pas, c'est juste arrivé. Avoir des caméras autour est un peu bizarre dans le restaurant actuel, mais c'est amusant. Le réseau est génial, ils sont super cool. [C'est] Flower Films, qui est la société de Drew Barrymore, et Authentic Entertainment, qui font de la télé-réalité incroyable. Authentique a fait le spectacle de Ludo et toutes les saisons de As de gâteaux. Ils ont produit des hits incroyables Tout-petits et Diadèmes et Voici le miel Boo Boo. Étonnante. Il y a quelque chose de bizarre à propos de cette émission, à quel point je l'aime en quelque sorte parce que j'aime la télé-réalité sh * tty, et je pense juste que c'est si bien fait, ça ne force pas la situation. Toute la famille très malsaine, en ce qui concerne ce qu'ils mangent, ils ont tous du respect et de l'amour les uns pour les autres et il y a quelque chose de doux à cela.

Le premier épisode de Knife Fight est diffusé le 23 avril ; Le réseau Esquire sera lancé le 22 avril.


Sa fille, Alana, alias Honey Boo Boo, prend des mesures pour protéger l'argent qu'elle a gagné grâce à diverses émissions TLC des habitudes de dépenses de sa mère, qui incluent le jeu et la consommation de drogue. Selon TMZ, un représentant de la jeune fille de 13 ans travaille avec un avocat pour transférer son argent sur un compte qui sera inaccessible jusqu'en juin.

Alana vit actuellement avec sa sœur Lauryn, alias Pumpkin, âgée de 19 ans, qui lui sert de tuteur de facto et pourra accéder au compte afin de subvenir aux besoins d'Alana. Elle doit fournir des reçus pour prouver que l'argent n'est dépensé que pour les soins et les besoins d'Alana.


Ilan Hall sur 'Knife Fight' et pourquoi il aime le miel Boo Boo - Recettes

2019 a été une année folle et folle… Je me suis marié, j'ai quitté ma ville bien-aimée de New York et j'ai fait beaucoup de musique… pas mal pour un alta cocker !

La grande nouvelle est que je commence à enregistrer en janvier, pour un projet très excitant avec deux de mes plus vieux amis musiciens nommés Scott et Ross …. alors restez à l'écoute!

Je suis très heureux d'annoncer que mon morceau, Mon ami imaginaire a été choisie comme la chanson la plus cool de la semaine dans le garage souterrain de Little Steven en novembre. C'est la huitième fois qu'une chanson que j'ai écrite ou produite reçoit cette distinction. Allez-moi. … Merci à Steve Van Zandt et à l'équipe LSUG pour avoir gardé les guitares fortes et l'esprit du rock and roll vivant

Ecouter Mon ami imaginaire à:

Écoutez mon interview avec DJ Mighty Manfred sur le podcast “Underground Garage Coolest Conversations” disponible partout où vous téléchargez des podcasts.

Il y a longtemps, avant d'être musicien, j'avais l'ambition d'être un écrivain de rock. J'ai publié un fanzine appelé Teenage Wasteland Gazette et j'ai contribué à de nombreux magazines de rock, dont le célèbre Creem Magazine, où j'ai reçu de nombreuses critiques d'articles sur salaire.

J'ai été flatté lorsque deux de mes chansons ont été choisies pour la bande originale du nouveau documentaire sur Creem intitulé Salut garçon ! L'histoire de Creem : le seul magazine rock'n'roll américain… félicitations au réalisateur Scott Crawford pour son excellent goût.

J'ai aussi fait une apparition à l'écran dans la doc Le centre de nulle part sur la scène musicale méconnue de Springfield Missouri. Abritant l'émission télévisée Ozark Jubilee dans les années 50, le film documente tous les grands musiciens et auteurs-compositeurs qui ont traversé cette ville musicale méconnue. J'y suis allé plusieurs fois pour travailler avec mon pote Lou Whitney (RIP) aux studios Column One, donc merci au réalisateur Dave Hoestra d'avoir documenté cette musique et d'avoir inclus mes souvenirs dans son film.

J'ai récemment terminé ma discographie musicale, 185 crédits d'enregistrement en tant que musicien, auteur-compositeur ou producteur – pas de sommeil jusqu'à Brooklyn ! https://andyshernoff.com/discography/

Nick Tosches a été l'un de mes premiers mentors. Il est décédé en octobre. Veuillez lire ma nécrologie ici : https://andyshernoff.com/nick-tosches-october-23-1949-october-20-2019-2/

Sur une note personnelle, je me suis marié avec la merveilleuse Carla Rhodes. J'ai également vendu mon appartement à New York, coupant complètement les liens avec la ville où je suis né et où j'ai grandi pour le style de vie décontracté de la vallée de l'Hudson. Je ne pourrais pas être plus heureux car je maintiens une vie musicale active en jouant de la basse avec de nombreux groupes, en enregistrant dans mon home studio et en jouant du piano.

Peut-être que je posterai mes arrangements de Ne laissez pas le soleil se coucher sur moi et Pont sur les eaux troubles un jour.

Chaque jour où vous faites de la musique est une bonne journée !!

La chanson la plus cool du monde cette semaine !

Nick Tosches – 23 octobre 1949 – 20 octobre 2019

Je suis tout déchiré par la mort de Nick Tosches, car Nick a eu un effet incommensurable sur ma vie.

J'étais un étudiant avec des rêves d'être un écrivain rock, miméographiant mon fanzine Teenage Wasteland Gazette quand Nick est arrivé, m'a encouragé et m'a donné de vrais devoirs d'écriture. En tant que rédacteur en chef de Oui, un magazine appartenant à Playboy, il m'a envoyé sur de vrais emplois rémunérés en interviewant Muddy Waters, Marc Bolan et Alice Cooper.

Photo de Nick et Muddy prise par Roni Hoffman lors de mon entretien

Je me sentais validé qu'il aimait mon approche irrévérencieuse. Mais à vrai dire, j'ai été influencé par lui et Meltzer. Peu de temps après, nous avons voyagé ensemble en Californie avec la maison de disques pour écrire sur le groupe anglais Uriah Heep…. J'étais adolescent et je me sentais enfin comme un vrai écrivain rock !

Peut-être un an plus tard, mon intérêt pour la critique rock a diminué, alors que je commençais à créer ma propre musique rock tandis que l'écriture de Nick se métamorphosait en romans profonds, sombres et denses et en livres essentiels sur les figures populaires du show-biz. Son jeu de mots était toujours trop sophistiqué pour le rock and roll de toute façon.

Je suis resté en contact lâche avec Nick et j'ai remarqué une détérioration de sa santé ces dernières années. Je ne suis pas complètement choqué d'apprendre son décès, mais cela ressemble toujours à un couteau dans mon cœur. Quand j'avais besoin d'encouragement et d'un pas en avant, Nick était là, merci mon pote !!

Rapport de septembre 2018

J'ai récemment fait une interview avec le blog Garagerocktopia, qui m'a rappelé que je devais faire une mise à jour du site, alors voici les dernières nouvelles de mes aventures musicales…..

J'ai été flatté de découvrir que la chanson avait été choisie par le producteur/écrivain/créateur Billions (et ancien homme d'Elektra A&R) Brain Koppleman. Le New York Times l'a noté et l'a salué comme un « indice musical astucieux »…. pas de fake news !

1- Nous avons terminé la production du nouvel album de Walter Lure and The Waldos et il est enfin sorti sur Cleopatra records. Vous avez ma garantie personnelle que vous trouverez ‘Wacka Lacka Boom Bop A Loom Bam Boo’, pour être un digne suivi des classiques punk LAMF et Rent Party Voici un échantillon du hors-piste "Crazy Kids" qui être dans le prochain film sur les derniers jours de Johnny Thunders.

2- Découvrez le nouveau disque de l'écrivain de science-fiction et collaborateur de Hawkwind/Blue Oyster Cult Michael Moorcock. Cela s'appelle le projet Spirits Burning et j'ai chanté la chanson Dark Dominion. C'était un véritable étirement, une voix beaucoup plus sombre que je ne l'avais jamais fait auparavant, bon amusement !

3-Mon pote Jiro Okabe, propriétaire de Mosrite Guitars m'a approché avec une idée et m'a demandé de collaborer avec lui sur une chanson cinglante que nous avons appelée « I Don't Wanna Be Like You ». Bientôt sur Mosrite Records USA !

4 – Il y a eu d'autres reprises d'artistes moins connus récemment. J'ai été vraiment impressionné par la version The Boo Devils de Who Will Save Rock and Roll, ils y ont mis leur propre touche roots. Les punks australiens de la vieille école The Hitmen ont également couvert Who Will Save Rock and Roll tandis que Toni Metralla y Los Antibalas ont fait une interprétation cool en espagnol, Quien Salvara El Rakanroll. Kryptonite un autre combo d'Espagne a enregistré une version tueuse de Haircut et Attitude. Bravo à tous !!

5- Je veux exhorter tout le monde à s'arrêter sur ma chaîne YouTube et à regarder toute ma musique et mes vidéos de voyage. Beaucoup de choses fascinantes et je viens de dépasser les 150 000 vues ! … Je sais que ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan YouTube, mais il y a de la satisfaction à savoir que mes clips sont vivants et partagés à l'échelle internationale. Abonnez-vous maintenant pour suivre mes nouveautés, bon sang !

5- Enfin, j'ai quitté ma ville natale de New York et j'ai déménagé dans la magnifique vallée de l'Hudson. J'apprécie mon nouveau style de vie décontracté, mais ne vous imaginez pas que je suis à la retraite, nous avons des tonnes de musiciens ici et je joue régulièrement avec trois groupes locaux… Ric The Chef and the Associates est dirigé par Le célèbre chef primé Ric Orlando qui a battu Bobby Flay et a gagné deux fois sur Chopped. Je joue de la basse avec Ric mais je suis à la guitare avec Sensuous Tiger, qui interprète les meilleurs tubes soft rock des années 70. Nous sommes à The Colony à Woodstock le 22 septembre. Vous pouvez également me voir le dernier mercredi de chaque mois au HiLo à Catskill, NY, soutenant Spike Priggen. Nous avons fait une série de reprises d'Alex Chilton en août.

N'oubliez pas que chaque jour où vous faites de la musique est une bonne journée.

Rapport été 2017

Qui est le pire auto-promoteur au monde ?

Cela doit être moi parce que je n'ai pas envoyé d'e-mail ou publié sur mon site Web depuis longtemps, c'est pourquoi celui-ci regorge de toutes sortes de nouvelles juteuses sur votre meilleur ami Andy Shernoff.

OK, commençons par le nouvel EP pop-tastique du meilleur groupe de rock norvégien The Dahlmanns. Il contient deux morceaux que j'ai écrits, Forever My Baby, mon duo avec Line Dahlmann et The Last Time. Forever My Baby a été choisi comme "La chanson la plus cool du monde" dans l'émission de radio Little Stevens Underground Garage, qui marque la sixième fois qu'une chanson dans laquelle j'ai participé en tant qu'auteur, chanteur ou producteur a été choisie "La chanson la plus cool de la semaine"…. Écoutez-le sur Spotify ou achetez-le chez Pop Detective Records aux États-Unis et Next Big Thing Records en Europe… et découvrez ce gars qui pense « Andy Shernoff and The Dahlmanns = Gold ». Qui suis-je pour être en désaccord?

Mick Rock a pris des photos emblématiques de Bowie, Queen, Lou Reed et Iggy qui sont à jamais gravées dans nos banques de mémoires…. un nouveau documentaire sur Mick intitulé, Shot! le Psycho-Spiritual Mantra of Rock, récemment sorti en salles et je suis très heureux qu'ils aient utilisé la chanson “Laugh And Walk Away” de mon EP solo "Don't Fade Away" pour mettre l'ambiance dans la bande-annonce officielle.

Je n'ai jamais joué à un jeu vidéo de ma vie, mais mon morceau Faster and Louder rendu célèbre par mon ancien groupe The Dictators est devenu le nouveau Call of Duty: Infinite Warfare. J'ai entendu dire que le jeu était populaire auprès des enfants et des adultes sans emploi vivant dans le sous-sol de leurs parents.

Qui n'aime pas l'album classique LAMF de The Heartbreakers de l'âge d'or du punk rock ? Je le fais bien sûr et en tant que producteur du nouvel album de Waldos qui met en vedette Walter Lure qui a dirigé The Heartbreakers aux côtés de Johnny Thunders, je fais de mon mieux pour m'assurer que nous gardons cet esprit rock and roll en vie. Je promets que ce disque sonnera comme les jours de gloire de 1977, quand les hommes étaient des hommes et les disques étaient des vinyles… L'album est terminé et sortira sur Cleopatra Records d'ici la fin de l'année.

J'ai récemment conclu l'affaire pour vendre mes archives à l'Université Cornell. Je vide toutes les boîtes d'éphémères que je collectionne depuis que je suis enfant. Il y a des tonnes d'attirail de musique cool et intéressant, de livres, d'affiches, d'épingles, de vidéo et d'audio. Mieux vaut dans une bibliothèque universitaire que ramasser la poussière dans mon meuble de rangement. J'ai gardé beaucoup de choses qui ont du sens pour moi et j'ai posté quelques échantillons dans mon musée du rock and roll en ligne.

Enfin, voici quelques-unes de mes récentes apparitions en direct…. Le 29 avril, j'ai chanté quelques airs lors de la collecte de fonds caritative et en hommage au grand Billy Miller au Williamsburg Music Hall. Billy, propriétaire de Norton Records et chanteur de The A-Bones, est décédé en novembre après une longue et courageuse bataille contre le myélome multiple.

Le 2 mai, j'ai fait quelques spots d'invité à la soirée de sortie du livre pour mon vieil ami Phillipe Marcade. Je recommande fortement son livre Punk Attitude, une glorieuse aventure à travers le Manhattan hédoniste des années 70.

Et le 19 mai, au Joey Ramone Birthday bash au Webster Hall, j'ai joué de la basse dans un groupe de superstars avec le producteur des Ramones Ed Stasium et le batteur de Blondie Clem Burke. Nous avons célébré le 40e anniversaire de Leave Home et Rocket to Russia, deux albums qui ont changé la face du rock and roll…. tu nous manques Joey !

Je travaille sur un projet avec l'un des plus grands noms de la musique country alors restez à l'écoute…. et Respectez le Rocher !!

Le rapport de juin

J'ai été laxiste sur les mises à jour de mon site Web, alors commençons par toutes les nouvelles qui sont nouvelles pour les ifs !

Le 19 mai, j'ai posté sur YouTube une vidéo hommage pour célébrer le 65e anniversaire de Joey Ramone. J'ai essayé de donner mon point de vue personnel et de capturer le Joey que je connaissais plutôt que l'icône. Je suis heureux de voir le respect continu pour son héritage, comme la couverture du magazine Rolling Stone 15 ans après sa mort… partagez et aimez le clip ci-dessous et abonnez-vous à ma chaîne YouTube !!

J'ai interprété ma chanson Sweet Joey lors de la fête d'anniversaire annuelle de Joey Ramone au Webster Hall le 19 mai. C'était merveilleux de voir un club à guichets fermés et autant d'amis du « vieux temps ». La légende de la basse des Stooges/Minutemen, Mike Watt, qui jouait dans le groupe house, m'a demandé s'il pouvait emprunter la basse sur laquelle j'ai joué. Les dictateurs deviennent fous pour le spectacle. J'ai été honoré d'obliger, Mike !

Le 25 juin, le Queens Museum organisera une journée complète d'événements Ramones comprenant de la musique live, un marché aux puces et des projections de films. Je ferai une brève présentation de mes expériences avec les Ramones et de la raison pour laquelle le Queens (où j'ai grandi avec les membres des Ramones, des New York Dolls et de Kiss) est le « borough du rock ». Arrêtez-vous et dites bonjour. Plus d'informations ici : http://www.queensmuseum.org/events/ramones-mania

En juillet, je donnerai un cours d'écriture de chansons pour enfants à la Paul Green's Rock Academy près de Woodstock NY dans la magnifique vallée de l'Hudson. Je suis vraiment impatient de cela. Il reste quelques places si vous souhaitez offrir à vos enfants un été créatif et rock'n'roll !!

Il y a environ 20 ans, j'ai produit l'album Fête de location par The Waldo's, qui mettait en vedette Walter Lure et d'autres anciens de Johnny Thunders. Cela reste l'un de mes projets de production préférés. Nous venons de commencer les répétitions pour le deuxième disque de Waldos qui sortira sur Cleopatra Records plus tard en 2016. Si vous n'avez pas entendu le premier disque, en voici un avant-goût….

J'ai joué mon premier concert house le 21 mai dans le cadre de la série de concerts house de Jen et Dave. J'ai raconté quelques histoires et joué plus de 20 chansons, dont certaines que je n'avais jamais jouées en direct. C'était très amusant et Jen et Dave étaient des hôtes merveilleux. Je cherche à en faire plus, alors contactez-moi si vous pouvez héberger ou connaître quelqu'un qui le fait.

Reportage d'octobre

Loué soit le seigneur….. 2015 continue d'être une année super productive. Incroyable, étant donné que je fais de la musique depuis plus de 40 ans !! Vous pouvez consulter mes récents projets de films et de télévision ici. Ensuite, rattrapez-vous sur ce qui se passe dans le studio d'enregistrement….

Commençons par la chanson de rupture la plus méchante et la plus virulente… JAMAIS. Profitez de ma collaboration vidéo avec le légendaire Lydia Lunch. Nous sommes les Sonny et Cher de l'enfer !

Je suis également ravi d'annoncer que Legacy Records, la division catalogue de Sony Records, a programmé une réédition pour le 40e anniversaire de The Dictators Go Girl Crazy en novembre. Ignoré à sa sortie, il a été reconnu par Uncut Magazine comme l'album qui a donné le coup d'envoi du punk rock américain !

Sony mettra tout en œuvre avec une version remasterisée du disque original, des chansons inédites, des extraits, des pistes instrumentales ainsi que trois remixes du super fan Andrew WK. Au départ, j'étais sceptique quant à un remix mais Andrew a eu une vision qui m'a convaincu. Il a ajouté de la dynamique et de la couleur sans changer l'esprit amusant des enregistrements originaux. Il y aura un EP vinyle spécial 10" en édition limitée des remixes sorti le Record Store Day, le 28 novembre.

Cet automne verra également la sortie d'un nouvel enregistrement live de Johnny Thunders et The Heartbreakers enregistré au Village Gate à New York. J'ai servi en tant que producteur associé aidant à restaurer et à éditer les enregistrements de cassettes originaux.

Les fans dévoués de Heartbreakers ont longtemps considéré ce spectacle comme la meilleure performance de ce groupe notoirement bâclé. Le CD est sorti chez Cleopatra Records. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet sur le site Web de Dangerous Minds.

Écoutez le nouveau disque des sauveurs du rock and roll de la Nouvelle-Angleterre, The Connection. Je l'ai produit pour King Yum Records et il va sans dire que c'est le plus juste. Le titre coupé Labor of Love a été sélectionné comme "La chanson la plus cool de la semaine" dans l'émission de radio Underground Garage de Little Steven.

Dressy Bessy est un groupe de pop indie cool de Denver avec John Hill d'Apples in Stereo et Tammy Ealom. Ils m'ont demandé de jouer de la basse sur un morceau intitulé Honey Bee qui sera sur leur septième CD,
KINGSIZED… disponible chez Yep Roc Records, janvier 2016.

Enfin, j'ai fait un invité sur le CD des duos de mon pote Cody Melville. Vérifiez le ici.

Reportage de mai !!

Beaucoup d'action avec le catalogue de chansons au cours des derniers mois…..

Tout d'abord, Twisted Sister interprète ma chanson, The Next Big Thing dans le documentaire fascinant, We Are Twisted Fuckin Sister. Pas besoin d'être fan du groupe pour apprécier ce film. Il se concentre sur leurs débuts dans les clubs de Long Island alors qu'ils étaient complètement ignorés par l'industrie du disque. Etude de détermination et de persévérance, le documentaire se termine le jour où ils signent leur premier contrat d'enregistrement.

Alors profitez de mon air New York, New York dans la bande-annonce de la troisième saison de Knife Fight. Je n'ai jamais entendu parler de l'émission jusqu'à ce qu'ils me parlent de ma chanson… mais j'aime leur goût pour la musique.

Si vous aimez les gangsters et la Norvège et qui n'aime pas, vous êtes probablement un grand fan de Lillyhammer, la série télévisée à succès de Netflix avec Steve Van Zandt. Dans la dernière saison, saison trois/épisode sept pour être exact, le groupe norvégien The Dahlmanns interprète une chanson que j'ai co-écrite I Love You Baby (mais je déteste tes amis).

Enfant, j'ai dévoré tous les magazines de rock sur lesquels je pouvais mettre la main. J'étais autant fan des critiques rock que des rock stars. Richard Meltzer, Lester Bangs et Nick Tosches étaient mes préférés. J'ai fini par monter mon propre fanzine Teenage Wasteland Gazette et les a rejoints en écrivant pour le légendaire Crème Magazine, je suis donc très fier de participer à Ticket to Write: The Golden Age of Rock Music Journalism. Toujours en production, ce sera un hommage à l'époque où le rock and roll a déplacé la culture. J'ai été interviewé pour le film qui comprendra trois de mes morceaux.

Japon

Je viens de rentrer de ma première tournée japonaise. Tokyo a été une révélation glorieuse. Ces jours-ci, je tourne autant pour l'expérience culinaire que pour la musique et je suis tombée amoureuse de Ramen et Izakaya.

J'ai joué quatre concerts, deux acoustiques et deux électriques. Les émissions électriques ont été faites à la Chuck Berry. Le promoteur a fourni un groupe de joueurs japonais pour me soutenir et bien que nous n'ayons eu qu'une seule répétition Touch, Sa Wa et Greg ont saisi l'occasion en jouant avec précision et énergie. Le public a également facilité mon travail en chantant avec chaque chœur. Les fans japonais sont connus pour leur passion intense pour le rock and roll, mais j'étais quand même surpris qu'ils puissent chanter toutes mes paroles en anglais.

L'objectif principal était de célébrer et de promouvoir le 20e anniversaire de Teengenerate. Le premier groupe punk de Teengenerate Japon s'est nommé d'après une chanson que j'ai écrite et est honoré par des concerts, un disque hommage (http://www.kingrecords.co.jp/cs/g/gKICS-3099/) et un documentaire (http: //www.get-action.net) !! Merci beaucoup à Koji et Masao de m'avoir fait venir.

Voici une photo de moi avec Fink et Fifi de Teengenerate

Nouveau rapport du PE

J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie de mon nouvel EP"Le premier jour, l'homme créa Dieu. " Quatre chansons sur le sujet dont nous n'osons pas parler dans la vraie religion d'entreprise. Ce n'est pas un sujet pour enfants mes amis, c'est du punk rock pour adultes ! J'ai pris des photos de la culture américaine depuis le premier album des Dictators en 1975.

Le son est peut-être moins distordu et les tempos un peu plus lents mais la mauvaise attitude demeure.…. voici l'histoire derrière les chansons.

Êtes-vous prêt à ravir ?

Je viens de New York, où personne ne croit vraiment que Jésus reviendra sur terre, alors j'ai grandi dans l'ignorance totale de l'Enlèvement. Enfant, j'ai vu quelques boulots de fous à Times Square crier à propos de la fin du monde, mais c'est différent aujourd'hui. Il ne s'agit plus seulement des divagations des fanatiques religieux, nous avons des gens puissants au gouvernement qui anticipent joyeusement l'apocalypse…. et certains veulent être président. Je trouve ça très effrayant.

J'avais l'expression zombie juif dans mon cerveau et je voulais l'incorporer dans une chanson, alors j'ai fait des recherches approfondies sur l'eschatologie chrétienne. C'était très important pour moi que chaque ligne de la chanson reflète ce que croient réellement ces abrutis. J'ai probablement écrit 25 vers jusqu'à ce que je trouve la bonne combinaison de drame, de vérité et de sarcasme.

… profitez également de ma vidéo pour la chanson.

Sceptique

Que se passe-t-il lorsque les amoureux ont des points de vue différents sur la religion ? … J'ai conçu cette chanson comme une conversation entre un couple où l'un est sceptique et l'autre croyant. J'imagine que ce serait terriblement difficile à manœuvrer dans la vraie vie, donc dans un geste rare, j'ai laissé tomber le sarcasme.

Pêcheur d'hommes

J'ai adoré la phrase Fisher Of Men et j'ai pensé que ce serait un bon point de départ pour une chanson empathique sur un évangélique avec des doutes. L'expression vient du Nouveau Testament (Matthieu 4:19) et est un appel aux évangéliques pour convertir les non-croyants. Si vous croyez sincèrement en une bible littérale, je comprends pourquoi vous voudriez convertir vos amis et votre famille pour les sauver d'une éternité de torture. La question se pose alors, que se passerait-il si vous ne pouviez pas « sauver » votre frère ? Est-il possible d'être heureux au paradis si vous savez qu'un être cher brûle en enfer ? …. Si tel était le cas, le paradis ne serait pas le paradis.

Mettez-vous à genoux pour Jésus

Nous revenons au sarcastique Andy sur celui-ci, mais fouillez sous la surface et je pense que vous trouverez des paroles sérieuses sur le péché originel, l'un des concepts religieux les plus absurdes que j'ai jamais entendus …. Laissez-moi bien comprendre, nous sommes tous des pécheurs parce qu'un serpent parlant a convaincu Adam et Eve de goûter une pomme de l'arbre de la connaissance ? Je mérite la punition pour les péchés de quelqu'un d'autre ? Désolé je n'achète pas.


2. Il clarifie ces appels manqués

A-t-il mis des heures à rappeler ? A-t-il complètement oublié de répondre par SMS ? Si vous n'êtes qu'une personne avec qui il s'amuse temporairement, il craint que vous ne soyez énervé par ces choses.

Mais s'il tient à dire, &ldquoHey, désolé d'avoir pris si longtemps, j'étais occupé avec un appel pour le travail,&rdquo ou &ldquoOh mon dieu, je viens de réaliser que tu m'as envoyé un texto quand j'étais au gymnase et j'ai complètement oublié de réponse! Je suis tellement désolé ! Alors vous n'êtes pas quelqu'un qu'il est prêt à lâcher facilement. Les hommes savent à quel point un appel retardé et des textos nous dérangent et la dernière chose qu'il veut faire, c'est nous énerver.


Conan Exiles Wiki

Conan Exiles est un jeu de survie en monde ouvert, dans les terres brutales de Conan le Barbare. Vous êtes un exilé, l'un des milliers de personnes chassées pour se débrouiller seules dans un désert barbare balayé par de terribles tempêtes de sable et assiégé de toutes parts par des Ennemis. Ici, vous devez vous battre pour survivre, construire et dominer.

Affamé, assoiffé et seul, votre tout premier combat est celui contre l'environnement hostile. Cultivez des cultures ou chassez des animaux pour vous nourrir. Récoltez des ressources pour fabriquer des armes et des outils. Construisez un abri pour survivre. Parcourez un vaste monde et explorez seul, ou regroupez-vous avec d'autres joueurs pour construire des colonies et des forteresses entières afin de résister à de féroces invasions.

Lorsque vous êtes suffisamment fort, partez au combat et faites la guerre à vos ennemis tout en combattant pour dominer les terres en exil. Sacrifiez les joueurs ennemis sur les autels des dieux et modifiez l'équilibre des pouvoirs à votre façon. Libérez votre fureur dans un combat sauvage et rapide et exécutez des attaques sanglantes et écrasantes qui verront les têtes rouler et les membres voler.

Conan Exiles est "Disponible sur Steam" avec de nouvelles mises à jour en tant que jeu de survie brutal en monde ouvert !


Comment ce raid maritime légendaire est revenu mordre l'Amérique

Publié le 12 septembre 2019 02:52:37

Le raid sur l'île de Makin est l'une de ces opérations que les Marines désignent avec fierté. Les Marine Raiders qui l'ont réalisé étaient parmi les meilleurs des meilleurs. Il est même devenu le sujet d'un film de 1943, Gung Ho !, avec Randolph Scott et Robert Mitchum. Ce raid était également une bévue stratégique qui, dans un sens très réel, a vissé la 2e division de marines chargée de prendre Tarawa environ 15 mois plus tard.

Vous vous demandez peut-être « comment un raid réussi a-t-il réussi à vaincre la 2e division de marine plus d'un an plus tard ? » Eh bien, tout est lié à une série d'événements déclenchés à la fin du monde Première guerre.

À la fin de la Grande Guerre, le Japon s'est vu confier les Îles Marshall sous mandat de la Société des Nations. En vertu de l'article XIX du traité naval de Washington, ces îles (et toutes les autres îles du Pacifique) n'étaient pas censées être fortifiées. Comme vous pouvez l'imaginer, le Japon n'a pas respecté ces termes.

Le même jour que l'attaque de Pearl Harbor, les Japonais ont balayé les îles Marshal, en prenant le contrôle, ajoutant ces masses terrestres à un ensemble de revendications du Pacifique central. Le Japon a rapidement fortifié les îles Gilbert et Marshal. À partir de ces bases, ils espéraient réduire la flotte américaine dans le Pacifique au point où leur plus petite force pourrait gagner une bataille décisive.

Le colonel des Marines américain Carlson et son personnel se consultent pendant la formation pour le raid Makin.

À peu près au moment où les États-Unis ont attaqué Guadalcanal, le 2e bataillon de raiders a été envoyé pour frapper l'île de Makin. Ils sont entrés sur deux sous-marins, USS Argonaute (SS 166) et USS Nautile (SS 168). L'intention était de recueillir des informations sur les forces japonaises dans le Pacifique central tout en détournant l'attention des débarquements alliés sur Guadalcanal et Tulagi.

Le raid s'est plutôt bien passé pour les Marines des États-Unis. Ils ont tué 46 ennemis, mais ont subi 30 pertes, dont neuf qui sont devenus des prisonniers de guerre et ont ensuite été exécutés.

Le raid sur l'île de Makin a incité les Japonais à renforcer Tarawa, ce qui a rendu le débarquement sur cette île très coûteux.

Bien qu'il s'agisse d'un succès tactique, il a eu ses conséquences. Il a alerté les Japonais de la vulnérabilité de leurs bases dans le Pacifique central – et ils ont répondu avec des renforts. Les bases existantes ont été renforcées. Lorsque les Américains sont venus frapper à la porte en novembre 1943, les troupes japonaises ont été retranchées. Tarawa est devenu un combat sanglant.

Le fait que neuf Marines aient été laissés pour compte, faits prisonniers et exécutés plus tard n'était pas la pire conséquence du raid sur l'île de Makin.

Les États-Unis sont ensuite revenus sur l'île de Makin dans le cadre d'une campagne d'île en île. Pendant les combats, le porte-avions d'escorte de classe Casablanca USS Baie de Liscome (CVE 56) a été torpillé et coulé par un sous-marin japonais, tuant 644 membres du personnel américain.

En bref, le raid sur l'île de Makin a été un gros coup de pouce pour le moral des États-Unis, mais cette première attaque a révélé des faiblesses à petite échelle et a sans doute rendu le Pacifique central beaucoup plus coûteux dans le grand schéma des choses.

En savoir plus sur Nous sommes les puissants

Plus de liens que nous aimons

TENDANCE PUISSANTE

Est-ce pire dans le pays ?

C'est un autre mythe, dit le Dr Morris. "Beaucoup de gens ne réalisent pas qu'il y a une proportion plus élevée de personnes souffrant du rhume des foins dans les villes qu'à la campagne." chez ceux qui l'ont.

"Quelqu'un qui vit en ville près d'un parc aura un rhume des foins pire que quelqu'un dans la campagne tranquille où il n'y a pas beaucoup de voitures", explique le Dr Morris.

‘The diesel particulates seem to stick to the pollen grains in the air and they form an aggregate that either gets deeper into the airways or it may be that the pollen becomes more allergy-provoking.’

A study published last year in the Journal of Allergy and Clinical Immunology found that people who live in areas of higher pollution are more likely to have more severe nasal symptoms.

However, this seemed to occur only when levels of particulate matter rose — specifically, PM 2.5 particulate matter measuring less than a 50th of the diameter of a human hair, which comes from numerous sources including diesel fumes and wood smoke but also brake pads, tyres and road dust.

People who already have allergies are likely to have worse symptoms if they are in a polluted environment, says Professor Sir Malcolm Green, founder of the British Lung Foundation. ‘There is also evidence that people who would not normally develop allergies are tipped over into becoming allergic because of mucosal irritation caused by pollutants,’ he adds.

Pollution may make plants grow faster and produce more pollen. A study from Germany, published in the journal Plant, Cell & Environment in 2015, found that ragweed plants exposed to high levels of nitrogen oxide, a pollutant emitted from power stations and vehicles, produced more potent pollen that led to more severe reactions.


Old Spice Commercial: The Man Your Man Could Smell Like

This hilariously preposterous Old Spice commercial had enough charm to make women grin and men guffaw, creating a viral sensation that spawned many memes. Other Old Spice commercials went viral, as well.


Jean Louise Finch (Scout) Character Analysis

Maycomb was an old town, but it was a tired old town when I first knew it

There was no hurry, for there was nowhere to go, nothing to buy and no money to buy it with, nothing to see outside the boundaries of Maycomb County. But it was a time of vague optimism for some of the people: Maycomb County had recently been told that it had nothing to fear but fear itself.

“There's some folks who don't eat like us," she whispered fiercely, "but you ain't called on to contradict 'em at the table when they don't. That boy's yo' comp'ny and if he wants to eat up the table cloth you let him, you hear?”

“He ain't company, Cal, he's just a Cunningham—“

“Hush your mouth! Don't matter who they are, anybody sets foot in this house's yo' comp'ny, and don't you let me catch you remarkin' on their ways like you was so high and mighty!”

You never really understand a person until you consider things from his point of view—“

“—until you climb into his skin and walk around in it.”

“There are just some kind of men who—who're so busy worrying about the next world they've never learned to live in this one, and you can look down the street and see the results.”

“If you shouldn't be defendin' him, then why are you doin' it?”

“For a number of reasons,” said Atticus. “The main one is, if I didn't I couldn't hold up my head in town, I couldn't represent this county in the legislature, I couldn't even tell you or Jem not to do something again.”

"Atticus, are we going to win it?"

“Simply because we were licked a hundred years before we started is no reason for us not to try to win,” Atticus said.

After my bout with Cecil Jacobs when I committed myself to a policy of cowardice, word got around that Scout Finch wouldn't fight any more, her daddy wouldn't let her.

“Remember it's a sin to kill a mockingbird.” That was the only time I ever heard Atticus say it was a sin to do something, and I asked Miss Maudie about it.

“Your father's right,” she said. “Mockingbirds don't do one thing but make music for us to enjoy. They don't eat up people's gardens, don't nest in corncribs, they don't do one thing but sing their hearts out for us. That's why it's a sin to kill a mockingbird.”

It was times like these when I thought my father, who hated guns and had never been to any wars, was the bravest man who ever lived.

“Atticus, you must be wrong…”

“Well, most folks seem to think they're right and you're wrong…”

Lula stopped, but she said, “You ain't got no business bringin' white chillun here—they got their church, we got our'n. It is our church, ain't it, Miss Cal?”

When I looked down the pathway again, Lula was gone. In her place was a solid mass of colored people.

One of them stepped from the crowd. It was Zeebo, the garbage collector. “Mister Jem,” he said, “we're mighty glad to have you all here. Don't pay no 'tention to Lula, she's contentious because Reverend Sykes threatened to church her. She's a troublemaker from way back, got fancy ideas an' haughty ways—we're mighty glad to have you all.”

Somewhere, I had received the impression that Fine Folks were people who did the best they could with the sense they had, but Aunt Alexandra was of the opinion, obliquely expressed, that the longer a family had been squatting on one patch of land the finer it was.

Dill's eyes flickered at Jem, and Jem looked at the floor. Then he rose and broke the remaining code of our childhood. He went out of the room and down the hall. “Atticus,” his voice was distant, “can you come here a minute, sir?”

Beneath its sweat-streaked dirt Dill's face went white. I felt sick.

Jem was standing in a corner of the room, looking like the traitor he was. “Dill, I had to tell him,” he said. “You can't run three hundred miles off without your mother knowin'.”

We left him without a word.

“Well how do you know we ain't Negroes?”

“Uncle Jack Finch says we really don't know. He says as far as he can trace back the Finches we ain't, but for all he knows we mighta come straight out of Ethiopia durin' the Old Testament.”

“Well if we came out durin' the Old Testament it's too long ago to matter.”

“That's what I thought," said Jem, “but around here once you have a drop of Negro blood, that makes you all black.”

“The way that man called him 'boy' all the time an' sneered at him, an' looked around at the jury every time he answered— … It ain't right, somehow it ain't right to do 'em that way. Hasn't anybody got any business talkin' like that—it just makes me sick.”

“They've done it before and they did it tonight and they'll do it again and when they do it—seems that only children weep.”

“Oh child, those poor Mrunas,” she said, and was off. Few other questions would be necessary.

Mrs. Merriweather's large brown eyes always filled with tears when she considered the oppressed. “Living in that jungle with nobody but J. Grimes Everett,” she said. “Not a white person'll go near 'em but that saintly J. Grimes Everett.”

[Jem] was certainly never cruel to animals, but I had never known his charity to embrace the insect world.

“Why couldn't I mash him?” J'ai demandé.

“Because they don't bother you,” Jem answered in the darkness. He had turned out his reading light.

Atticus had used every tool available to free men to save Tom Robinson, but in the secret courts of men's hearts Atticus had no case. Tom was a dead man the minute Mayella Ewell opened her mouth and screamed.

A boy trudged down the sidewalk dragging a fishing-pole behind him. A man stood waiting with his hands on his hips. Summertime, and his children played in the front yard with their friend, enacting a strange little drama of their own invention.

It was fall, and his children fought on the sidewalk in front of Mrs. Dubose's [. ] Fall, and his children trotted to and fro around the corner, the day's woes and triumphs on their faces. They stopped at an oak tree, delighted, puzzled, apprehensive.

Winter, and his children shivered at the front gate, silhouetted against a blazing house. Winter, and a man walked into the street, dropped his glasses, and shot a dog.

Summer, and he watched his children's heart break. Autumn again, and Boo's children needed him.

Atticus was right. One time he said you never really know a man until you stand in his shoes and walk around in them. Just standing on the Radley porch was enough.

“When they finally saw him, why he hadn't done any of those things…Atticus, he was real nice…” His hands were under my chin, pulling up the cover, tucking it around me. “Most people are, Scout, when you finally see them.” He turned out the light and went into Jem's room. He would be there all night, and he would be there when Jem waked up in the morning.


Ilan Hall on 'Knife Fight' and Why He Loves Honey Boo Boo - Recipes

Jean Stafford’s Delicious Debut

There’s a fairytale quality to Boston Adventure, a sweetness cut by the acidity of the book’s social satire.

Far from the Realm of the Real

Lafcadio Hearn’s work was marked by a hatred of modern industrial life and a fascination with what he called “survivals”—traditions or folktales that he hoped would provide a living link to a more ancient form of narrative.

How Can We Stop Gun Violence?

The US has the highest homicide rate of any high-income country, but more police may not be the most effective solution.

What emerges most strongly from James Merrill’s collected letters is their lightness of touch, lightness of spirit, and the quality of affection on display.

Computer programs used to predict recidivism and determine prison terms have a high error rate, a secret design, and a demonstrable racial bias.

The King of Little England

Boris Johnson, unlike Trump, does not want never-ending disarray. The difficulty is that, having delivered him a string of political successes, Brexit will not go away.

The Roots of Rwanda’s Genocide

Why have so many Western historians, journalists, and human rights investigators failed to grasp why Hutu Rwandans suddenly started killing their Tutsi neighbors in April 1994?

Intimacy in Tsai Ming-liang’s films is an elusive possession, but the desire for it is constant and always particular.

Linda Colley shows in her new book that written constitutions developed both as a means of shoring up entrenched rulers and of turning successful rebellions into legitimate governments.

A new edition of Henry “Chips” Channon’s diaries gives fascinating glimpses of homosocial desire in a hectic narrative of aristocratic and political life.


Voir la vidéo: Chef Ilan Hall is ready for a Knife Fight 05292015 (Août 2022).